A Tenerife, on fait quoi ?

Cap les Canaries, plus précisément sur l’île de Tenerife, la plus grande de l’archipel où nous avons passé une semaine en famille du 7 au 14 Septembre 2019.

Ce voyage était le premier de bébé Violette (voir l’article Premier Voyage avec un bébé – Direction Tenerife –) et nous souhaitions d’abord prendre le temps de profiter en famille de cette première escapade.

Entre paysages volcaniques, océan et ciel azurs, bananeraies, plages aux sables noirs ou ocres, piscines naturelles, et villes modernes, voici notre itinéraire qui représente toute la diversité de cette île :

Le sud de l’île : le tourisme de masse

Comme je le disais dans mon article précédent, le sud ouest de Tenerife est la partie la plus touristique de l’île. Vous y trouverez énormément d’hôtel allant du gros RESORT au petit hôtel familial, des restaurants, pubs et autres boites de nuits ainsi que le Siam Park (un parc aquatique) et divers zoo.

Nous avons découvert cette partie de l’île en bus lors de notre épopée jusqu’à l’aéroport pour récupérer notre voiture de location. Ce n’est pas forcément le décors et les activités que nous recherchions, aussi nous avons plutôt fuis ce côté de l’île.

Los Gigantes et l’observation des dauphins et baleines :

Voir les dauphins et les baleines, c’était L’activité avec un grand « L' » que je voulais faire à tout prix !

Au départ du port de Los Gigantes (vous en avez d’autres au port de Las Américas également), vous trouverez plusieurs départs pour partir observer la faune marine qui vit entre Tenerife et La Gomera. Vous en trouverez pour tous les goûts et tous les prix allant de 15€ pour 1h sur un speedboat à environ 50€, plusieurs heures sur un voilier. Nous avons choisi de débourser 45€ par adulte pour partir en croisière, en mini comité, à bord d’un sublime voilier avec MPC Yacht Charter que vous trouverez au fond du port de Los Gigantes. Nous avons profité de quatre heures en mer, à observer les dauphins et les baleines globicéphales qui nageaient à quelques mètres du bateau, ainsi que les falaises de Los Gigantes qui culminent à 500 mètres de hauteur avec leurs nids de mouettes et autres oiseaux.

Nous avons apprécié à quel point les marins/skippers (dont le notre) respectent les animaux. En effet, même si les cétacés attirent forcément les touristes, la navigation prêt d’eux et très réglementée avec des heures possibles, des distances à respecter et surtout une surveillance quotidienne de la population.

https://www.tripadvisor.fr/Attraction_Review-g673870-d5022518-Reviews-MPC_Yacht_Charter-Los_Gigantes_Tenerife_Canary_Islands.html

Santa Cruz de Tenerife :

La ville de Santa Cruz est l’actuelle capitale de Tenerife. C’est une ville cosmopolite qui mélange la modernité des buildings, le typique des petites ruelles aux allures cubaines et le côté industriel du port de commerce. Comme la plupart des capitales, vous aurez beaucoup de choses à y découvrir.

Nous nous sommes garés dans le centre ville et avons décidés de partir, au feeling, à la découverte de la ville à pied et en poussette. Nous nous sommes tranquillement dirigés vers divers points clés que nous avions repérés sur divers blogs et suggestion TripAdvisor :

  • Les différentes églises comme celle de San Fransisco de Asis et de Nuestra Senora de la Concepcion aux façades blanches caractéristiques de l’architecture baroque canarienne.
  • La Plaza Espana qui est la plus grande la ville; elle est construite à l’endroit même où se trouvait le château de San Cristobàl. Elle est caractérisée par sa grande fontaine qu’ils nomment « le lac », qui malheureusement était quasi à sec quand nous y sommes passés, et ses grandes statues. Dans le fond de la place, vous trouverez un escalier qui vous mènera voir les vestiges souterrains du château.
  • Collé à Santa Cruz, vous trouverez la ville de San Andres avec la mythique playa de Las Teresitas, une longue plage d’1,5km au sable doré et aux eaux turquoises. On s’y est simplement arrêter pour la voir mais ça ressemble beaucoup aux plages de la costa Brava proche de chez nous.

Le Parc National du Teide :

El Teide, c’est le nom du volcan situé sur l’île de Tenerife. Il culmine à 3 715 mètres de haut – vous trouverez noté 3 718m sur beaucoup de sites mais le volcan perdu 3 mètres de hauteur lors de sa dernière éruption (c’était l’info du jour que vous pourrez ressortir lors de votre prochain repas entre potes!) -. C’est le paysage qui a était le plus dépaysant pour moi dans ce voyage. Nous avons profité de l’ascension en voiture pour admirer les paysages plus que divers de ce parc naturel. Vous regardez à gauche, vous voyez le bleu de la mer qui au fur et à mesure de la montée, disparaît sous les nuages. On arrive ensuite dans ces montagnes ocres, ces plaines où l’on peut apercevoir les différentes espèces de plantes endémiques aux îles Canaries mais aussi exclusives à Ténérife (il y a environ 33 espèces qu’on ne trouve que sur cette île !), puis on tombe sur de vastes étendues de cailloux noirs qui sont les résidus de laves séchées. Enfin, au loin le pic du volcan se dessine.

Il est possible de monter au pic du Teide en empruntant le téléphérique depuis la station du bas (27€ aller/retour par adulte), qui se trouve à 2 536 mètre d’altitude; on relie donc les 1 179 mètres restant en 8 minutes. Forcément quand on lit ça comme ça, on se dit que pour un petit bébé de 6 mois, ça risque d’être un peu compliqué, mais croyez le ou non, on n’y a pas pensé et ce n’est qu’arrivé sur place que la dame nous a dit « Ah beh non, c’est pas possible avec les enfants de moins de 3 ans.« . Bon, demi-tour, on ne montera pas au sommet mais on se balade tranquillement dans le parc et on s’arrête souvent sur le chemin du retour pour prendre des photos.

https://www.volcanoteide.com/fr/telepherique_du_teide/tarifs_et_horaires

Parque rural de Anaga :

Un des points de vue lors de notre traversé du parque rural de l’Anaga

Lors de notre escapade à Santa Cruz, nous avons décidé de faire une découverte, sommes toutes sommaire, des paysages de l’Anaga jusqu’à l’ancienne capitale de l’île : San Cristobàl de la Laguna. L’occasion pour Violette de faire sa sieste et pour nous d’enchaîner les lacets à bord de notre Fiat 500, à l’assaut de cette magnifique chaîne de montagnes aux sommets découpés. Le Parc rural d’Anaga occupe une grande partie du massif montagneux situé à l’extrémité nord-est de l’île de Tenerife, il s’étend sur près de 14 500 hectares ! (Il existe énormément de sentiers de randonnées qui le parcourent mais nous n’avons pas tenté…).

Nous avons relié Santa Cruz à La Laguna en un peu plus d’une heure. Durant cette heure nous avons tour à tour traverser des plaines désertiques, des forêts denses, des nuages de pluie et quelques villages dans lesquels vivraient des sorcières. Les changements de climat dû aux différentes altitudes, offrent une diversité de la flore qui est saisissante !

Arrivé à San Cristobàl, nous avons visité le petit centre historique, l’occasion pour nous trois de prendre un petit goûter amplement mérité et faire les achats de quelques souvenirs.

Le Nord Ouest de l’île : les contrées sauvages

Le dernier jour, nous avons voulu faire un tour dans les recoins les plus « sauvages » de l’ile, conseillés par les animateurs de l’hôtel. Nous voilà, toujours au volant de notre petite Fiat (avec nous trois + nos bagages !) avec pour but de rejoindre la ville Garachico en longeant la côte.

Vous savez comment sont les routes quand on est sur une île volcanique ? Et bien elles sont (très très très) pentues ! Vraiment, on s’est retrouvé sur des mini routes de campagnes qui descendaient/montaient à pic ! Autant pour descendre on utilisait le frein moteur, autant il y a quelques fois où lors des montées, j’ai cru que la voiture allait lâcher et qu’on allait tout redescendre à l’envers ! Heureusement que Valentin est un pro du démarrage en côte !!!

Arrivé à Garachico, nous avons découvert un charmant petit village les pieds dans l’eau, bien loin des nids à touristes. Jusqu’en 1706, lors de l’éruption du volcan, la ville était le principal port de l’île, aujourd’hui les coulées de lave ont laissé Le Caleton des petits bassins naturels où se baignent les locaux et les touristes.

Ensuite, en se baladant dans les petites rues pavées, en rejoignant la Plaza de la Libertad, nous avons pu admirer différents bâtiments à l’architecture ancestrale canarienne : Le Couvent des Franciscaines conceptionnistes, le Couvent dominicain de Santo Domingo (qui était en travaux sur une partie de sa façade), l’Eglise paroissiale de Santa Ana, l’Ermitage de San Roque. Mais aussi, un lieu aux allures d’univers féérique, qui bien que tout petit est tout à fait charmant : Le Parc de la Puerta de la Tierra.

Voilà pour notre voyage à Tenerife. On nous avait aussi conseillé d’aller voir les falaises de Masca et de visiter Icod de los Vinos et la Oratova, mais il y a quelques journées où nous avons préféré farniente à l’hôtel. Voyager c’est bien la découverte, l’ouverture au monde, mais le but d’un voyage c’est aussi de déconnecter de notre vie de tous les jours et de prendre le temps de se retrouver. Ce premier voyage en famille était une véritable réussite et nous a donné envie de repartir au plus vite !

Prochaine destination : Phuket en janvier 2020 !

2 commentaires sur « A Tenerife, on fait quoi ? »

  1. Ça à l’air incroyable. Et la croisière avec les dauphins juste magique!! Le fait de l’avoir fait en petit comité vous a surement permis d’en profiter davantage . Merci pour ce partage et ces infos très utiles.

    J'aime

    1. Bonjour Alexandra, en effet nous avons préféré privilégier cette excursion en petit comité pour avoir plus de confort pour Violette et car les voiliers, en utilisant moins leur moteur, font bien moins peurs à la faune marine du coup les dauphins venaient nous saluer à, à peine, quelques mètres du pont !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :