Premier Voyage avec un bébé – Direction Tenerife –

 » Voyager rend modeste, on voit mieux la place minuscule que l’on occupe dans le monde. » Gustave Flaubert

Oui nous avons décidé de continuer à voyager même une fois devenus parents !

Violette avait 6 mois et demi lorsqu’elle a prit l’avion pour la première fois. Pour son premier voyage nous voulions une destination à moins de quatre heures de vol. Durant l’été, nous avions donc commencer à chercher quelle serait notre destination pour notre petite semaine de vacances en Septembre. Après avoir hésité avec l’Italie, Maltes, la Grèce, notre choix s’est porté sur Les Iles Canaries et plus particulièrement la plus grande île : Ténérife.

Nous avons réservé un voyage « all-inclusive » sur le site Venteprivée.com car nous souhaitions surtout faire un voyage détente et pas cher ! Après tout, ça faisait déjà plusieurs mois que nous étions jeunes parents (traduction on avait grave besoin de sieste, de piscine et de cocktails !) et nous avions déjà prévu notre gros voyage en Thaïlande pour l’hiver suivant. Aussi, pour trois nous avons payés environ 1400 euros la semaine (billet d’avion depuis Toulouse + semaine all inclusive dans un hôtel 4 étoiles).

Le vol :

Comme je vous le disais, nous voulions commencer par un vol « court » pour le premier voyage de Violette. Nous voilà donc parti pour 3h45 de vol. J’appréhendais un peu le vol… On a déjà tous voyager avec un enfant ou un bébé qui hurle et même en étant bienveillants, on sait qu’honnêtement ce n’est pas très agréable. J’avais donc cette peur d’embêter les gens si nous n’arrivions pas à « gérer » notre fille durant le vol.

Nous avons décollé à 18h00 donc on c’était imaginé qu’elle dormirait une bonne partie du vol. Je vais vous dire un secret : cessez d’imaginer comment va se passer telle ou telle chose, car avec un bébé rien ne se passe comme prévu ! Au moment du décollage, sous conseil de notre médecin j’ai préparé un biberon et lui ai donné au moment où l’avion a commencé à rouler. Résultat, Mademoiselle s’est endormie avant même que l’avion décolle !!

Mais… oui il y a bien un mais, elle s’est réveillé une demi-heure plus tard et est restée éveillée tout le reste du vol. Elle n’a jamais râler, elle a joué avec les quelques jouets que j’avais ramener, elle s’est mise debout pour faire des grands sourires aux autres passagers qui réceptifs, l’ont occupés un bon moment. Au final, elle n’a pleuré que quelques minutes au moment où nous avons entamés la descente et voilà on était arrivés.

Le retour a était un peu moins simple. Nous décollions de Tenerife à 22h00, elle était déjà creuvé de sa journée… Elle pleuré le temps de trouver son sommeil, mais au final les passagers ont tous étaient très compréhensifs.

Je pense que pour qu’un vol se déroule au mieux avec un bébé, vous devez vous même être serein et avoir confiance en vous et en votre bébé.

Notre hôtel :

Nous avons séjourné au Grand Hotel Callao situé dans le sud de l’île entre la Costa Adeje et Los Gigantes. Le sud de l’île est une zone très très touristique ! Elle n’a absolument rien de typique mais vous y trouverez la plupart des parcs d’attractions/zoo et départ de croisières.

Nous sommes arrivés aux alentours de 22h00 à l’hôtel. Un « repas » nous attendait au restaurant … Heureusement que nous n’avions pas très faim car il s’avère qu’il n’y avait que quelques crudités, yaourts et fruits à disposition ; les mets chauds aillant déjà était retirés.

En arrivant dans notre chambre, d’environ 25m2, nous avons également était un peu déçus. Pas de grand luxe, deux lits jumeaux collés l’un à l’autre, une salle de bain sans baignoire et une terrasse (même si elle était très grande !) avec vue sur une station essence. Mais, il n’aura fallut qu’une journée dans cet hôtel pour aussitôt oublier nos à priori !

En effet, cet hôtel est à taille humaine. Nous ne nous retrouvons pas noyés dans la foule, on croise les mêmes personnes avec qui nous avions sympathisé l’avion et qui se souviennent du prénom de notre fille. Les trois animateurs : Oly, Lillo et Diogo, sont adorables tant avec nous qu’avec notre fille et deviennent des éléments clés de notre voyage. En fait, tout le personnel de l’hôtel est très sympathique et se mettent en quatre pour que nous soyons bien (par exemple, nous avons demandé si ils avaient une baignoire pour laver Violette, en moins d’une demi-heure, les femmes de chambres nous ramenaient une petite baignoire rose pour elle !).

Découvrir Ténérife en voiture :

L’ile de Ténérife fait environ 2000 km2, c’est la plus grande de toute l’archipel des Canaries. Il y a des bus pour se déplacer, mais ils sont assez chers et avec un bébé, ne sont pas très pratiques; nous avons donc décidé, une fois sur place, de louer une voiture.

Nous voilà parti en bus (1h30 !) jusqu’à l’aéroport pour aller chercher la voiture de location que nous avions réservé sur internet à un prix défiant TOUTES concurrences (les offres trop belles pour être vraies, sont en effet trop belles pour être vraies…), 80 euros la semaine avec un siège auto via Rent Car. Mais une fois arrivés la bas, le loueur ne veut pas nous valider la location car nous n’avons pas de carte de « crédit » (regardez vos CB, il y a en effet marqué « débit »), nous sommes un peu surpris car nous avons déjà louer des voitures dans d’autres pays via le même comparateur et nous n’avons jamais eu ce problème. Le loueur ne veut rien entendre et après avoir présenter nos quatre cartes, il nous propose d’annuler la location mais nous retient 70€ de frais … Les vacances commencent mal ! Le bureau d’EuropCar est a côté, il ne nous embête pas avec ces histoires de carte de débit; nous louons donc une Fiat 500, pour 120€ la semaine avec un siège auto, kilométrage illimité. C’est drôle mais le retour à l’hôtel ne nous prend que vingt minutes pour le coup !

Bon, je ne vais pas vous mentir, avec les 63 chevaux de notre petite FIAT, il y a quelques fois où j’ai cru que nous n’arriverions pas en haut de certain chemin (oui oui y a des fois où c’est plutôt abrupte) mais nous n’avons eu AUCUN soucis ! Donc, ne réservez pas une « grosse » voiture si vous n’avez que cette crainte la.

Nos coups de cœur :

Je vous détaillerez dans un prochain article notre itinéraire mais je vais vous donnez les quelques endroits et activités coup de cœur, histoire de vous mettre l’eau à la bouche.

Le climat : premier point fort de notre voyage c’est sans nul doute le temps que nous avons eu toute la semaine ! Nous sommes partis du 7 au 14 septembre et nous avons eu du soleil et de la caleur tout le long. La température était toujours entre 24 et 27 degrés, après la canicule que nous venions de traverser, c’était tout à fait gérable et agréable tant pour nous que pour Violette.

Le volcan Teide : c’est vraiment le paysage le plus dépaysant de l’île pour moi ! Nous n’avons pas pu monter au sommet car bébé Violette était trop jeune pour prendre le téléphérique mais nous en avons pris plein les yeux tout le long du trajet, puis nous nous sommes baladés dans le parc national aux allures désertiques, un coup orange, un coup noir, en admirant le pic et ses couleurs à couper le souffle.

La croisière en voilier depuis Los Gigantes : Pour moins de 100 euros, nous avons pu naviguer, pendant trois heures, à bord d’un superbe voilier qui ne comptait que quatre autres passagers, et partir à la recherche des dauphins et des baleines globicéphales qui vivent dans ce courant entre l’île de Ténérife et de l’île de la Gomera. Nous n’avons pas tarder à voir plusieurs dauphins nager à quelques mètres du bateau, puis les petites baleines chanter pour nous. Pour les plus téméraires (et les moins frileux) il était possible de se baigner pendant une petite demi-heure lorsque nous avons accoster dans une petite crique. Personnellement, j’ai préféré prendre l’apéro sur le voilier en prenant ma fille comme excuse pour ne pas avoir à plonger dans une eau à 19 degrés.

Les massifs de l’Anaga : Tout au nord de l’île, se trouve le massif d’Anaga qui culmine à 1024 mètre d’altitude. Nous avons décidé de le découvrir uniquement en voiture car nous n’étions pas équiper pour faire de grandes randonnées et nous appréhendions un peu d’en faire une avec Violette. Aussi, nous avons profité de notre escale à la capitale pour prendre la route direction San Cristobàl de la Laguna, en passant par les montagnes. La nous avons traversé tour à tour des paysages secs et arides parsemés d’aloe et de cactus, puis des forêts luxuriantes et humides pour arriver au dessus des nuages et admirer l’île et la mer depuis 1000 mètre d’altitude !

Les plus et les moins de Ténérife avec un bébé

Nous qui vivons à Perpignan, nous sommes plutôt habitués aux paysages mêlant montagnes et plages, ainsi qu’aux villes des côtes espagnoles; aussi nous n’avons pas eu ce « WAHOU » de dépaysement comme lors de nos précédents voyages. Nous avons donc éviter tout le côté sud de l’île que nous n’avons vu qu’en bus lors de notre épopée jusqu’à l’aéroport; en effet Los Americas, Los Cristianos, La costa Adeje, sont autant de station balnéaires garnies de bar, restaurants, boite de nuits idéales pour faire la fête mais pas vraiment ce que nous cherchions dans notre voyage. Pour autant, il y a quand même des villes et décors beaucoup plus typiques, qui nous ont permis ce changement d’air que nous recherchons quand nous partons en vacances. Je vous conseille de partir découvrir les côtes au nord de l’île à Garachico par exemple ou Puerto de la Cruz, qui sont moins touristiques (attention je n’ai pas dis qu’il n’y avait pas de touristes!).

Concernant ce premier voyage avec Violette; nous avons pu faire tout ce que nous souhaitions faire. Concrètement, hormis l’ascension du Teide, je pense que notre voyage n’aurait pas était différent si nous étions partis sans bébé. Nous souhaitions prendre le temps, découvrir à notre rythme, et surtout être libre d’aller ou bon nous semble sans programme pré-défini, chose que nous avons pu faire très facilement grâce à notre voiture de location. L’île est assez grande pour découvrir tous les jours de nouveaux endroits, mais assez petite pour faire les allers-retours entre votre logement et les différentes visites que vous prévoyez (à condition d’être ok pour faire 3h/4h de route dans la journée). Les siestes de Violette se sont souvent fait en voiture d’ailleurs car il y avait beaucoup trop de choses à voir lors de nos balades pour qu’elle aie envie de fermer les yeux dans la poussette ou le porte bébé.

Comme pour n’importe quel voyage en Europe, vous trouverez facilement , sur place, tout ce dont vous avez besoin pour bébé. Pour vous dire, Violette étant intolérante aux protéines de lait de vache, elle boit un lait spécial anti-allergène; mauvais calcul de ma part je n’avais pas prévu assez de lait… Il a suffit de se rendre dans une pharmacie pour qu’elle commande le lait et que nous le recevions le lendemain, bon forcément nous aurions du payer la boite plein au prix fort puisque nous ne disposons pas du remboursement de la part de la sécurité sociale comme en France, mais nous aurions eu le lait ! Concernant la nourriture, les produits de soin etc, vous trouverez la plupart des marques que nous avons déjà en France.

Dans un prochain article, je vous donnerai le détail de notre itinéraire et les lieux/activités à voir et faire sur la plus grande île des Canaries !

Et vous, racontez moi, quel était le premier voyage de vos petits bouts ? Comment s’est-il déroule ? Et si vous n’avez pas encore franchi le pas, auriez-vous envie de découvrir Tenerife ?

2 commentaires sur « Premier Voyage avec un bébé – Direction Tenerife – »

  1. Je trouve super ce voyage avec votre petite.Les voyages permettent aux enfants, et aux adultes de comprendre le monde et d’analyser différemment, notre culture et nos conditions de vie. C’est une ouverture sur le monde et une richesse incroyable.

    Aimé par 1 personne

Répondre à Alexandra Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :